De retour

Me voilà de retour en terre chilienne. J’ai tout fait pour trouver un moyen de revenir. J’ai rushé. J’ai étudié en fou. J’ai tout vendu, j’ai tout réglé et je suis partie.

J’ai réussi. Mission accomplie. Maintenant, j’ai toute la liberté que j’espérais avoir pour voir si je peux me sentir bien ici et m’y établir plus longuement.

Le départ s’est fait comme prévu, j’ai contrairement à mon habitude eu le temps de tout compléter ce que je devais faire. Par contre, l’arrivée s’est déroulée bien malgré moi dans l’inconfort physique. Eh oui, fin de session et fatigue ne font pas bon ménage… Pollution, changement de pays et nouvelle routine qui commence rapidement encore moins…

Je suis entrée au boulot enrhumée deux jours après mon arrivée. Mais j’avais tellement hâte de retrouver cette belle bande et de commencer le travail que je n’ai pas écouté la grande fatigue de mon corps. Au fur et à mesure que la semaine avançait, je ralentissais la cadence bien malgré moi et ce weekend je me suis retrouvée en très mauvais état. La pneumonie a échoué pour une deuxième fois en 27 ans dans mes petits poumons québécois faibles. Résultat : repos forcé et antibiotiques.

C’est dur pour l’orgueil. Faire tout ça, pour se retrouver dans cet état lamentable. C’est poche en ta***. Mais bon ça veut aussi dire que je dois m’écouter plus.

Quand je fais le bilan des derniers mois de mon retour au Québec jusqu’à celui au Chili je n’ai pas chômé, c’est vrai! En fait j’ai trimé dur en maudit pour me sortir de mes cours avec des bonnes notes, j’ai travaillé un peu aussi à travers tout ça autant que j’ai pu et j’ai fait BEAUCOUP de paperasse pour pouvoir quitter le Québec en paix. Si quelqu’un vous dit que c’est pas compliqué partir en voyage pour un long trip, c’est pas vrai pentoute, je vous en passe un papier! Je me suis tapé beaucoup d’heures d’attente, de frustration, je me suis heurtée à des portes closes, on m’a dit une information à un endroit et on me l’a contredite ensuite… Bref je sais pas si cela à voir avec moi mais dieu que je ne l’ai pas facile quand il s’agit de trucs bureaucratiques, pis tout est toujours contre moi style : partir UNE journée avant la date pour avoir droit à une dérogation pour le renouvellement de mon permis et de ma carte soleil. Mais il ne me sert plus à rien de m’en plaindre, tout ça est derrière moi, je suis au Chili. Avec la pneumonie et une toux d’outre-tombe, mais je suis au Chili.

Rien n’a changé. C’est ce qui m’a le plus frappée en revenant ici. J’avais cette peur irrationnelle que tout soit différent et que ça me pousse à me remettre en question mais c’est pas du tout le cas. Bien entendu tout n’est pas exactement pareil, mais en général, c’est exactement comme je croyais que ça serait. C’est spécial de revenir dans un lieu qu’on a déjà visité auparavant. J’avais cette hâte de retrouver les êtres chers qui sont ici. Mais je n’avais pas cette angoisse de l’inconnu comme l’an dernier. J’avais cette joie au coeur de retrouver ce qui m’avait tellement marqué lors de ma venue il y a moins d’un an. Mais je n’avais pas cette hâte du nouveau, de la découverte entière. C’est spécial, mais pas du tout déplaisant! C’est tout aussi dépaysant! Pour le moment je ne réalise pas encore. J’imagine que quand je franchirai le cap des 13 semaines (durée de mon voyage ici l’an dernier) je serai davantage en mesure de réfléchir à comment j’entrevois l’avenir.

Bien entendu je doute. Je doute comme je doute toujours. Mais j’ai lu un jour quelque part que c’est lorsqu’on ne se pose plus aucune question sur rien qu’on doit commencer à s’inquiéter et je suis très favorable à cette idée…

Pour le moment je me refais une santé… Au Chili !

IMG_0409
Une journée avant que mon état se dégrade, j’ai eu le temps de retrouver la belle bande d’amis qui m’avait beaucoup manquée!

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s