Bien au Chili

Je suis seule à Santiago au Chili, depuis 10 jours. Mes acolytes canadiennes ont toutes décidé de poursuivre leur route à l’extérieur de la grande ville.

Pas moi.

C’est drôle. Moi qui m’est toujours mise en tête que la Grande Ville ce c’était pas pour moi. Que j’avais besoin du grand air absolument… En fait j’avais tout faux sans même le savoir. Encore une idée préconçue que ce qui est le contraire de sa propre réalité doit nécessairement être une chose  moins bonne.

J’ai décidé de me garder en ces lieux plus longtemps parce que oui, la Grande Ville de 7 millions d’habitants me fait du bien. J’aime cette sensation de marcher seule dans la foule. J’aime profondément cette ville et ses gens. Ces gens qui malgré leur peu d’égard pour l’environnement (c’est une vraie poubelle le Chili) ne se font jamais prier pour vous aider à trouver votre chemin ou encore qui s’excusent en tout temps pour sortir du métro ou de l’autobus.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s