Un mariage d’idées

Bon c’est fait, je lui ai fait publiquement la grande demande, mon message a été affiché sur les panneaux en bordure d’autoroute et surtout, surtout, je l’ai partagé sur Facebook. Et surtout, oui surtout, il a dit : «oui!» Et oui tout ceci est bel et bien vrai:

10958849_841844442528914_8832781240049141037_n 10455758_841841962529162_4440944879329619807_n

Merci à OUTFRONT média pour sa campagne de la Saint-Valentin. Écrire ceci sur mon clavier spontanément a été un moment bien cocasse ! 

J’avoue que tout le brouhaha entourant ça me fait beaucoup rire, car pour être tout à fait honnête, nous deux, les principaux concernés, on ne se sent pas plus fébrile qu’un autre jour… Pour nous qui sommes ensemble depuis sept ans, c’est seulement une façon plus officielle d’écrire le tout sur papier. On s’aime et on n’a pas besoin de se marier pour en témoigner.

Les commentaires sur le post se sont vite emballés et je me suis surprise à rire! Je voyais défiler dans la tête de plusieurs les mariages dignes de Disney! Et pourtant, ces gens qui prétendent nous connaître devraient savoir que nous ne sommes pas du tout du genre à faire ça de cette façon. Certains sont prêts à magasiner une robe et d’autres prévoient déjà verser des larmes. Non vraiment, ils pensent à leur mariage de rêve et pas au nôtre, ça, c’est sûr!

Nous sommes un couple qui contrairement à certains préfère garder sa vie amoureuse assez privée et discrète. J’avoue que la pancarte était un peu un pied de nez à ceux qui nous demandent depuis tellement de temps quand on va se marier ou avoir des enfants, des choses qui sont tout à fait de leur ressort et leurs affaires (JOKE) ! On en parlait depuis un petit bout mon homme et moi, on dirait que dans les derniers mois, on a eu une espèce de regain. Pas qu’on s’aimait moins avant, mais peut-être qu’on sait mieux comment s’aimer avec le temps. Nous pensons que le moment est bon pour faire ce pas, tellement pas si grand dans le fond, après une relation de sept ans. Ce n’est qu’une formalité, mais on se sent prêt pour ça.

En fait, dans l’avenir, quand je vais repenser à ça, j’aimerais me souvenir non pas d’une cérémonie de Disney, mais bien de ces moments de couple, juste à deux, vraiment beaux et amoureux qu’on vit ces mois-ci. Juste de penser à ce mood et cet amour ressenti en ces instants suffira amplement à me marquer pour la vie, bien plus qu’une bague portée au doigt.

Mon homme et moi, on n’est pas trop fla-fla. En fait, c’est faux. On se fait toujours un devoir de tout prévoir et organiser à la grande perfection pour les autres quand on les reçoit ou qu’on organise quelque chose pour eux. Mais quand arrive notre tour, on a de la misère à recevoir ce genre de grands trucs qui ne cadrent tout simplement pas avec avec notre simplicité.

C’est dans cet esprit qu’on voit les choses. Le mariage, c’est pour nous deux. Pas pour les autres. C’est pourquoi, il n’y aura que le greffier, la personne témoin, lui et moi, lorsqu’on va prononcer les voeux, surement en riant, mais certainement pas avec des larmes. On n’est pas ce genre-là, non. On ne sera que les personnes impliquées sur place et ce sera parfait comme ça.

Après, on va faire un souper avec du monde qu’on aime pour vrai. Notre famille immédiate, quelques amis proches, mais pas de grosse cérémonie, de procession avec les confettis et encore moins des slows quétaines! Pas de discours, pas de voeux prononcés devant les gens, juste un petit toast et de la bonne bouffe, comme on le fait très souvent avec les gens qu’on aime. Pourquoi faudrait-il que ça soit différent si cela est justement le genre d’évènement qui nous plaît?

L’idée que l’on se fait d’un mariage quand ce n’est pas le nôtre est une chose qui me fait bien rire. Il me semble qu’on devrait se marier pour nous deux et pas pour faire plaisir à tout le monde?

C’est pour ça que j’ai pouffé de rire en pensant à ceux qui imaginent déjà leurs vêtements pour la soirée… Ils seront certainement déçus d’apprendre qu’on ne fera pas ça en leur présence, qu’il n’y aura pas de gâteau de mariage, pas de larmes, pas de marche nuptiale, ni de bagues passées au doigt, juste un contrat signé dans l’intimité. Ces gens seront surement déçus, aussi, de savoir qu’ils ne seront pas invités à notre mariage parce qu’ils ne cadrent pas dans l’idée des gens qu’on aime et qu’on souhaite avoir avec nous pour fêter ça dans la simplicité.

Mon homme et moi, on a fait un mariage d’idées qui nous convient. On veut juste signer un papier. Un mariage, ce n’est pas la grosse affaire pour nous, c’est juste un papier à signer. That’s it… Pis c’est aussi ben drôle de voir le monde capoter avec ça, je l’avoue!

Une réflexion sur “Un mariage d’idées

  1. Nous ne nous souvenons pas de la date de notre mariage… puisqu’il n’y en a jamais eu… depuis plus de 41 ans que nous partageons nos jours, nos orages, nos voyages, nos vies… depuis 32 ans que notre fille nous surprend… depuis trois ans et quelques mois que notre petite-fille nous rajeunit… pour la suite du monde…
    Je vous souhaite un long voyage ensemble… et surtout ne révélez pas vos secrets… il y aura des écueils, ou des contournements, en cours de route, et aussi des victoires, des célébrations de toutes sortes, mais ce qui importe le plus, c’est de ne jamais rien prendre pour acquis, même à l’approche du demi-siècle de vie commune… ( et de plus, ne pas en faire un objectif en soi que d’atteindre cet anniversaire, ou un autre… )

Répondre à Fernan Carrière Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s